Les avantages du CPF pour le salarié

En quoi le CPF présente des avantages pour le salarié ?

Afin de limiter les freins à l’accès à la formation et de redonner au plus grand nombre l’envie de se former, le CPF dispose des avantages suivants :

  • Le CPF rend l’individu autonome et libre dans ses choix de parcours professionnel. L’initiative de la formation n’est plus du ressort de l’entreprise mais du salarié qui dispose d’une réelle marge de négociation avec son employeur pour orienter sa carrière.
  • Cette marge de manœuvre est conférée par le fait que le salarié peut associer plusieurs dispositifs de financement : le CPF prévoit en effet d’octroyer des heures de formation notamment aux personnes les moins qualifiées en mobilisant l’entreprise et les organismes financeurs de formation.
  • Un entretien professionnel obligatoire a lieu tous les deux ans. Il s’agit de faire le point sur les besoins et aspirations du salarié et d’envisager les perspectives d’évolution professionnelle (et / ou salariale) ainsi que les formations qui peuvent y contribuer. Le salarié pourra aussi bénéficier des conseils d’autres organisations locales spécialisées.

 

L’abondement et l’utilisation du compte personnel de formation

Le compte personnel de formation est crédité en heures à la fin de chaque année (mais ne peut pas excéder 150 heures). Il est alimenté à hauteur de :

  • 24 heures par année de travail à temps complet jusqu’à 120 heures
  • puis de 12 heures par année de travail à temps complet au-delà, jusqu’à 150 heures.

Pour les personnes travaillant à temps partiel, les heures créditées sont calculées proportionnellement au temps de travail effectué. En cas de non-respect des règles relatives à l’entretien professionnel, le compte de la personne concernée se verra créditer de 100 à 130 heures. Le calcul des heures tient compte des périodes d’absence liées à une maladie professionnelle, à un accident du travail ou à un congé de maternité / paternité / d’adoption. Le compte personnel de formation sera accessible à chacun sur une plateforme Internet pour consultation des heures acquises.

Si le bénéficiaire de la formation ne dispose pas d’assez d’heures lors d’une demande de formation, il peut solliciter un abondement complémentaire sous la forme d’une dotation d’heures auprès de son employeur, de l’OPCA (si accord de branche), de l’État, de sa région, du Pôle Emploi ou de l’AGEFIPH en fonction de sa situation.

Il convient d’ajouter que seul le titulaire du compte est susceptible de le mobiliser mais que le fait de ne pas le mobiliser ne constitue pas une faute. Les formations pour lesquelles il est possible de mobiliser son CPF sont essentiellement celles qui amènent à une certification, une qualification ou qui correspondent à l’acquisition de compétences et connaissances faisant partie d’un socle défini par décret.

 

Qui des demandeurs d’emploi ?

S’ils n’acquièrent pas d’heures de formation durant leur période de chômage, les demandeurs d’emploi peuvent néanmoins utiliser les heures acquises lors d’emplois précédents sans avoir besoin d’un accord du Pôle Emploi mais en sollicitant éventuellement son soutien financier.

Contact
Un projet, une question… ?
Complétez ce formulaire pour être recontacté dans les meilleurs délais.

adresse du siège
Bâtiment Le Safran
36 bis rue Molina
42000 SAINT-ÉTIENNE

Téléphone
04 77 79 45 72

Pièce-jointe

(*) Champs obligatoires